Analyse

Avis d’Expert : Reporting d’Entreprises et Marchés Mondiaux

La saison des rapports est en plein essor


Les experts d’Olymp Trade vous montreront comment la situation a évolué au cours de la semaine et vous diront pourquoi les haussiers sont si vigoureux. Y aura-t-il un retournement de situation ? Apparemment, oui, mais pas tout de suite, sinon les prix sont en pleine explosion, et une correction est en vue.

 

Augmentation positive des stocks au cours du dernier mois

  • Nike  8,58 %. Ce qui signifie qu’avec 100 $ et un multiple de X20, vous auriez pu facilement gagner 171,60 $.
  • Morgan Stanley  8,66 %. Ce qui signifie qu’avec 100 $ et un multiple de X20, vous auriez pu facilement gagner 173,20 $.
  • Tesla  10,86 %. Cela signifie qu’avec 100 $ et un multiple de X20, il était facile de gagner 217,20 $.

 

Marché boursier

Au cours des deux dernières semaines, du 19.07 au 30.07, les indices boursiers américains ont augmenté et ont pratiquement retrouvé leurs sommets historiques. Le Dow Jones a de nouveau dépassé les 35000 points, le Nasdaq 100 a dépassé les 15000 points et le S&P 500 a dépassé les 4400 points.

Au cours de la première semaine d’août, la plupart des indices américains ont évolué à plat. Le Dow Jones et le S&P 500 sont stables. Le Dow tente de se maintenir au-dessus de 35000 et le S&P est légèrement au-dessus de 4400 points. Quant au Nasdaq 100, les haussiers tentent d’attaquer à nouveau – l’indice retrouve ses plus hauts sommets (15180 points).

Rapports sur les résultats :

  • Les rapports du 19.07 ont été soumis par IBM. Au deuxième trimestre, le chiffre d’affaires de la société s’est élevé à 18,75 milliards de dollars, et le bénéfice par action à 2,33 dollars. Dans ce contexte, l’action IBM s’est élevée jusqu’au niveau de 143 dollars par action, mais par la suite, le cours a comblé l’écart résultant.
  • Le 20.07, Netflix a publié ses résultats. Les revenus réels étaient presque conformes à la valeur prévue de 7,34 milliards de dollars. Le bénéfice par action a diminué – tombant à 2,97 $. Le prix des titres n’a pratiquement pas réagi aux rapports publiés – la tendance est restée baissière.
  • Le mercredi 21.07, trois grandes entreprises, Johnson & Johnson, Coca-Cola et Novartis, ont publié leurs résultats en même temps. Le chiffre d’affaires de J&J a augmenté pour atteindre 23,31 milliards de dollars, celui de Coca-Cola a également enregistré une hausse – 10,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, Novartis a annoncé un chiffre d’affaires de près de 13 milliards contre une prévision de 12,5 milliards.
  • Le jeudi 22.07 le rapport a été présenté par Intel et Twitter. Intel a annoncé des revenus de 18,53 milliards de dollars – moins que le trimestre précédent (18,57 milliards de dollars), mais le chiffre réel a dépassé la valeur prévue. Entre-temps, cela n’a pas favorisé les haussiers – à l’ouverture du vendredi 23.07, l’action a chuté en dessous de 55 $. Les baissiers ont continué à attaquer les titres la semaine suivante. Twitter a également présenté un bon rapport. Le chiffre d’affaires réel a dépassé les attentes des économistes à 1,19 milliard de dollars – les actions ont réagi en augmentant.
  • 26.07 Le rapport financier de Tesla a été publié lundi. Les recettes et les bénéfices par action ont dépassé les attentes. Le revenu de la société s’est élevé à 11,96 milliards de dollars et le BPA à 1,45 dollar.
  • 27.07 Des rapports ont été soumis par plusieurs grandes entreprises : Apple, Microsoft, Google, Visa, AMD, Starbucks et 3M Company. Toutes les entreprises ont fait état d’une croissance de leurs revenus. Le rapport le plus substantiel est celui d’Apple dont les revenus ont dépassé les attentes de 11 %, s’élevant à 81,43 milliards de dollars.

 

Les performances financières de Twitter sont plutôt volatiles. Le chiffre d’affaires et le bénéfice net ont augmenté l’année dernière, mais en 2019, l’entreprise a gagné moins qu’en 2018 – 260 milliards de dollars. Les principaux multiples comparatifs sont également nettement plus élevés que dans l’industrie. P / E de 33,43 (secteur 23,58) P / S était de 7,64 contre 0,85 dans le secteur; P / B est prohibitif à 35,94 avec une moyenne de 4,19.

 

Marchés des Matières Premières

Le Fonds Monétaire International a relevé la prévision du prix moyen du pétrole pour 2021 à 64,7 dollars le baril et pour 2022 à 63 dollars le baril. Pendant ce temps, les analystes soulignent une augmentation de l’activité de forage aux États-Unis. Selon les données de Baker Hughes, le nombre d’appareils de forage est passé à 488 unités.

La tendance du marché est toujours haussière. Le Brent 19,07 a rebondi de sa ligne de tendance et a poursuivi sa hausse. Le principal obstacle pour les haussiers était le seuil de 77,8 dollars le baril. Malheureusement pour eux – les haussiers n’ont pas réussi. Le prix a rebondi à partir du niveau de 76 $ et est retombé sur sa ligne de tendance. Nous sommes maintenant spectateurs de la deuxième tentative de hausse du prix. Nous pensons que c’est une bonne opportunité pour essayer de rejoindre la tendance principale et de trader à la hausse.

 

Conclusion

La saison des rapports soutient les marchés boursiers. Les actions se reprennent, et les indices tentent même de renouveler leurs sommets. Dans le même temps, n’oubliez pas qu’une telle croissance n’est plus justifiée, compte tenu des multiples cours/bénéfices comparatifs de certaines sociétés. Les prix sont trop élevés et il convient donc de prévoir une correction prochaine.

Articles similaires
Analyse

Actualités, Tendances & Analyses 16.07.2021

Le président de la Réserve Fédérale Américaine, Jerome Powell, a précisé qu'il fallait réaliser plus de progrès économiques aux États-Unis pour envisager une détente du soutien mon...
Analyse

Actualités, Tendances & Analyses 13.10.2020

Les analystes de Goldman Sachs ont été complètement déçus par la monnaie américaine. Les commentaires de vendredi encouragent les investisseurs à vendre à découvert en USD.