Analyse

Avis d’Experts : L’Or est-il le Meilleur Investissement Aujourd’hui ?

Analyse à mi-mandat par les experts d'Olymp Trade


L’économie Chinoise décélère, les Talibans ont pris le pouvoir en Afghanistan, et la variante delta de la COVID-19 gagne du terrain. Que se passe-t-il sur le marché de l’or après la récente chute des prix, et pourquoi se rétablit-il si rapidement ? Les analystes d’Olymp Trade montrent comment cela influence les marchés des matières premières, des devises et des crypto-monnaies.

 

Tendances Hebdomadaires

  • NZD/JPY    -2,26 %. Trader pour une chute avec un multiplicateur de 100 $ et X200 aurait pu rapporter 452 $.
  • EUR/NZD    +1,60 %. Trader à la hausse avec 100 $ et un multiple X200 aurait pu rapporter 320 $.
  • EUR/AUD    +1,25 %. Vous auriez pu gagner 250 $ en tradant à la hausse à 100 $ et au multiple X200.

 

Marchés des Matières Premières

L’Or continue de progresser, revenant à 1 800 dollars l’once troy après le récent effondrement à 1 680 dollars. Les raisons fondamentales du renforcement du métal sont la baisse des rendements des obligations d’État américaines et les craintes que la propagation rapide de la variante Delta n’entrave la reprise de l’économie mondiale.

Les données sur l’inflation aux États-Unis ont apporté un soutien local au prix durant la semaine. L’IPC sous-jacent a augmenté de 4,3 % par rapport à juillet de l’année dernière, après avoir augmenté de 4,5 % en juin. La diminution de l’inflation a exercé une pression sur le dollar, réduisant la probabilité d’un renforcement imminent de la politique monétaire. Suivant le dollar, le rendement des obligations du Trésor à 10 ans continue de baisser, atteignant 1,32 %.

On s’inquiète de plus en plus d’une nouvelle vague de la Covid-19 due à la variante Delta du coronavirus, dont les taux d’infection sont plus élevés. Certains analystes estiment que plusieurs gouvernements réagissent de manière excessive aux cas de Covid-19, alimentant les craintes d’un nouveau ralentissement économique. Tout cela renforce les actifs défensifs et, surtout, l’or.

De manière générale, on peut dire que l’effondrement du prix de l’or n’a en rien affecté les données fondamentales. Le métal précieux a toujours de bonnes chances de retrouver sa valeur record supérieure à 2 000 dollars l’once d’ici la fin de l’année 2021.


Les cours du pétrole Brent continuent de baisser et se maintiennent près du fort niveau de soutien à 66,5 dollars le baril. La pression sur les cours est due à l’augmentation des cas d’infection par la variante Delta de la COVID dans le monde. La Chine est un consommateur crucial d’hydrocarbures dans le monde. Les investisseurs craignent qu’une nouvelle vague de restrictions ne réduise la demande de carburant.

En Chine, la nouvelle flambée de maladie a coïncidé avec des conditions météorologiques extrêmes. En conséquence, la croissance de l’économie du pays a sérieusement diminué. La croissance de la production industrielle a ralenti, passant de 8,3 % en juin à 6,4 % en juillet. Les ventes au détail ont augmenté de 8,5 %, alors que les prévisions tablaient sur une croissance de 11,5 %. La croissance des investissements a ralenti, passant de 12,6 % à 10,3 %.

La détérioration de la situation sanitaire en Chine pourrait entraîner une baisse de la consommation mondiale de pétrole de plus de 3 %. Si la tendance se poursuit, le marché pétrolier connaîtra une période de ralentissement des ventes.

 

Marchés des Devises

Les Talibans ont rapidement pris le pouvoir en Afghanistan et ont déclenché des tensions géopolitiques. De nouvelles flambées de la variante Delta de la Covid-19. Un ralentissement potentiel de l’économie chinoise, la deuxième plus grande du monde. Ces facteurs poussent les investisseurs à se tourner vers les actifs du refuge, d’abord les obligations d’État américaines, et maintenant le Yen japonais.

Le USD/JPY a évolué dans une tendance latérale après avoir cassé la ligne de tendance à la hausse en janvier. Le support local est au niveau de 109,0 et la résistance est située à 110,5. Si la situation géopolitique ne s’améliore pas, on peut s’attendre à un retour vers la partie supérieure de la fourchette.

Pour le dollar américain, la prochaine grande date sera le 26 août, date à laquelle se tiendra le sommet de Jackson Hole. Jerome Powell devrait préciser comment et quand la Réserve Fédérale commencera à réduire ses achats d’obligations. Selon le président de la Banque de la Réserve Fédérale de Boston, l’objectif d’inflation a déjà été atteint. Par conséquent, si le rapport sur l’emploi de septembre s’avère aussi solide que le précédent, alors le programme d’assouplissement quantitatif de 120 milliards de dollars par mois pourrait s’achever à la mi-2022.


La Livre Sterling a subi des pressions au cours de la semaine. Au milieu de la semaine dernière, la devise a enregistré une baisse inattendue en raison des craintes liées au Brexit. L’Irlande a commencé à importer des marchandises dans l’UE, sans passer par le Royaume-Uni. La paire GBP/USD se dirige vers le support de 1,3600.

 

Marchés des Crypto-monnaies

Bitcoin continue de se renforcer, se rapprochant de la barre des 50 000 $. Pour l’instant, l’actif se consolide dans la zone des 46 000 – 48 000 dollars par pièce. Les analystes de Glassnode pensent qu’un autre effet FOMO pourrait bientôt apparaître, ce qui alimentera la tendance actuelle. Ils s’appuient sur le fait que les miners continuent d’accumuler des réserves, de poursuivre les échanges de crypto-monnaies, de modérer les sorties de fonds, et que les gains nets non réalisés restent dans le réseau.

Les investisseurs institutionnels renforcent également leurs positions. Quatre sociétés de gestion d’actifs américaines ont augmenté leurs investissements dans le fonds Grayscale bitcoin, et elles ont annoncé l’achat de 69 000 actions du fonds.


Pendant ce temps, la Banque Centrale de Chine a continué à faire pression sur les entreprises associées aux crypto-monnaies. La People’s Bank of China de Shenzhen a entrepris d’enquêter sur les activités des organisations soupçonnées de mener des transactions illégales avec des actifs numériques. Le régulateur a rapidement mis de l’ordre et apporté des adaptations au travail de 11 entreprises.


La crypto-monnaie Dogecoin, continue de croître sur fond de tweets de Mark Cuban et Elon Musk. Au cours de la semaine, sa croissance a dépassé 45 %. Mark Cuban, le propriétaire de l’équipe de basket-ball des Dallas Mavericks, a annoncé des réductions sur les produits dérivés du club pour ceux qui paient en Dogecoin. Il a également qualifié le Dogecoin de crypto-monnaie la plus forte en tant que moyen d’échange. Elon Musk a déclaré qu’il disait cela depuis un moment.

 

Conclusion

L’or s’est presque entièrement remis du récent krach, gagnant du soutien en tant qu’actif défensif. Les investisseurs se tournent à nouveau vers les valeurs refuges en raison de la situation géopolitique et épidémiologique tendue dans le monde, de sorte que les devises telles que le JPY et le CHF seront bientôt plus volatiles que d’habitude.

 

 

Articles similaires
Analyse

Actualités, Tendances & Analyses 18.09.2020

La dernière réunion de la Banque d’Angleterre sur la politique monétaire s’est terminée par la préservation du taux d’intérêt actuel, mais le régulateur intensifie les discussions...