Analyse

Avis d’Experts : Pétrole, Or et Actions

Analyse à mi-mandat par les experts d'Olymp Trade


La semaine dernière a été marquée par une forte anticipation sur les marchés boursiers en raison du forum de Jackson Hole. L’indice de “peur” VIX est resté longtemps sous la barre des 18 points, ce qui suggère qu’il est temps de fermer les positions longues sur le marché boursier. Toutefois, à la fin de la semaine, il est apparu que les choses n’étaient pas si mauvaises pour le moment. Une mauvaise nouvelle est une bonne nouvelle, mais quelle sera la prochaine ?

 

Tendances Hebdomadaires

  • Apple   + 4,14 %. Cela signifie qu’un achat avec un montant de 100 $ et un multiplicateur X20 rapporterait 82,8 $.
  • Amazon    + 4,44 %. Cela signifie qu’un achat de 100 $ avec un multiplicateur de X20 rapporterait 88,8 $.
  • Tesla    + 4,45 %. Cela signifie qu’un achat de 100 $ avec un multiplicateur X20 pourrait facilement rapporter 89 $.

 

Marchés Boursiers

Au cours de la semaine, du 23/08 au 27/08, les indices boursiers américains ont principalement progressé. L’indice S&P 500 a renouvelé son maximum, dépassant le niveau des 4500 points. L’indice Nasdaq 100 a franchi les 15400 points. L’indice Dow Jones a été principalement « stable », progressant légèrement de 35273 points à 35478 points.

Le principal événement de la semaine a été, bien entendu, le forum de Jackson Hole, qui se tient chaque année et attire beaucoup d’attention de la part des acteurs du marché. Cette année, il s’agissait d’un événement particulier étant donné que les marchés attendent les signes d’un retrait progressif des mesures de relance.

 

Voici les principaux arguments du discours du directeur de la Réserve Fédérale américaine, Jerome Powell.

  • Le marché du travail est en croissance
  • L’inflation est temporaire
  • L’économie américaine n’a pas besoin de soutien politique supplémentaire
  • Des progrès supplémentaires sont nécessaires pour limiter les comportements incitatifs

Le dernier point est peut-être le plus important. Tout le monde comprend que l’injection de liquidités sur les marchés (sous la forme du programme d’assouplissement quantitatif) ne s’arrêtera pas de sitôt et que, par conséquent, les marchés peuvent tranquillement « respirer ». La réaction sur les indices a été haussière le vendredi 27, les indicateurs clés des marchés américains ont progressé. Par conséquent, les experts sont convaincus que les investisseurs ne doivent pas s’attendre à des baisses sur le marché boursier, mais la volatilité peut être assez élevée. Il faut être particulièrement attentif à l’approche de la réunion de septembre du FRS, le 22 septembre.


Dans le cadre d’une approche spéculative du choix des titres, nous recommandons de porter une attention particulière aux actions de Amazon.com. Les taux de croissance des revenus de l’entreprise ont été relativement élevés au cours des dernières années. Par exemple, pour 2020-2021 les revenus ont augmenté de plus de 37 %, et le bénéfice net est passé de 11,5 milliards de dollars à 21,3 milliards de dollars, soit près de deux fois.

Les multiples de prix de l’entreprise sont inférieurs à ceux de l’industrie. Ainsi, le P/E de la société est de 58,38 ( 59 pour le reste de l’industrie), le P/B est de 14,76 avec une moyenne de 53,59, le P/S de la société est de 3,83 (48,95 pour le reste de l’industrie). Ces multiples fondamentaux étant meilleurs que ceux du reste de l’industrie, les investisseurs seront intéressés par l’achat d’actions, ce qui entraînera une augmentation de la capitalisation.

Pendant ce temps, selon l’évaluation technique, les actions de la société se trouvent dans une zone « stable » avec un niveau de soutien de 3100 $ et un niveau de résistance de 3500 $. Considérant que le prix des titres est maintenant à 3350 $, il vaut la peine de penser à acheter ce titre.

 

Marchés des Matières Premières

Les cours du pétrole Brent ont été affectés par l’ouragan Ida, qui a franchi la 4ème catégorie. En conséquence, le fonctionnement du port pétrolier de Louisiane dans le Golfe du Mexique a été suspendu. Il en a résulté une hausse substantielle du prix du Brent, qui, le 23/08, est passé de 65 à près de 69 dollars.

Le 25 août, le prix avait déjà franchi la barre des 70 dollars. D’un point de vue technique, l’objectif de croissance du Brent devient 75 $. Dans la matinée du vendredi 3 septembre, le prix a rebondi de 74 $ et est revenu à 70,40 $; ensuite, il est remonté à 73 $.


Le cours de l’Or a dépassé 1 800 dollars l’once troy. La demande a augmenté dans un contexte d’inquiétudes croissantes concernant la COVID-19. Le niveau de résistance le plus proche étant 1835 $ – 1840 $.

 

Conclusions

Comme Powell n’a rien déclaré de définitif sur le passage à une politique monétaire restrictive, les marchés boursiers se sont un peu calmés. Par conséquent, nous pouvons nous attendre à une poursuite de la croissance des bourses, au moins jusqu’à la prochaine réunion du comité sur les marchés ouverts, dans un mois. En même temps, les prix des produits de base ont augmenté. La raison en est que tant les facteurs météorologiques que les craintes de voir reprendre les confinements dus à de nouvelles variantes de COVID.

Articles similaires