Analyse

Comment Entamer la Semaine : Analyses et Prévisions — 07.12.2020

Analyse fondamentale et prévisions


Les pétroliers ont néanmoins décidé de commencer la nouvelle année en augmentant le volume de la production d’or noir, mais seulement de 500 000 barils.

 

Ce que vous devez savoir

Les politiciens américains ont laissé espérer qu’un nouveau plan de relance économique serait approuvé d’ici la fin de l’année. Le sénateur a pu aller de l’avant en approuvant des mesures de soutien pour un montant de 908 milliards de dollars. Le paquet d’aide prévoit l’allocation de fonds pour les petites et moyennes entreprises, ainsi que le versement d’allocations de chômage.


Le Royaume-Uni est le premier pays à avoir approuvé un vaccin d’urgence pour COVID-19 de Pfizer et BioNTech. Les premières doses du médicament ont déjà commencé à arriver, mais il existe un risque de rupture d’approvisionnement.


Les négociations sur les termes d’un accord commercial entre l’UE et le Royaume-Uni n’ont toujours pas abouti. Si les deux parties ont constaté des progrès, des différences importantes subsistent. Il convient de noter qu’il reste de moins en moins de temps pour conclure des accords.


Les pays de l’OPEP+ ont décidé d’augmenter leur production de pétrole brut à partir de janvier 2021. Cependant, au lieu de l’augmentation prévue de 2 millions, les exportateurs ne pourront produire que 500 000 barils de plus par jour. La prochaine étape de l’augmentation pourrait avoir lieu en avril.


Aux États-Unis, le nombre de personnes recevant des allocations de chômage a diminué. Cette diminution s’élève à près de 400 000 personnes, ce qui indique que la tendance positive de la reprise du marché du travail se poursuit.

 

Point de Vue Fondamental

Boeing

La compagnie a conclu un accord important pour la vente de 75 avions civils à Irish Ryanair. L’opération est évaluée à 9 milliards de dollars, elle a donc immédiatement provoqué une augmentation de la demande d’actions. Le jour où l’accord a été annoncé, le 3 décembre, les actions de Boeing étaient en hausse de plus de 5 %.

Cette sécurité mérite d’être prise en compte, car contrairement à de nombreuses autres grandes entreprises, Boeing n’a pas réussi à se remettre du crash. Rappelons que le maximum historique des actions est de 446 dollars. Les titres sont maintenant cotés légèrement au-dessus de 210 $.

Amazon

L’analyste d’UBS Eric Sheridan prédit que les actions d’Amazon monteront à 4 000 dollars. Selon lui, la pandémie a stimulé la croissance active de la présence de l’entreprise dans le monde entier. Auparavant, une prévision similaire avait été publiée dans China Renaissance.

Apple

La société d’investissement Loop Capital a mis à niveau Apple à l’achat et a augmenté son prix cible à 131 $.

 

Articles similaires
Blog Officiel Olymp Trade