Analyse

Comment Entamer la Semaine : Analyses et Prévisions — 13.09.2021

Analyse fondamentale et prévisions


Les marchés se sont redressés la semaine dernière et la dynamique haussière pourrait se poursuivre.

 

Ce que vous devez savoir

L’économie britannique a enregistré un ralentissement inattendu en juillet, alors que la variante Delta de la COVID-19 s’est répandue à grande allure après l’assouplissement des mesures de confinement et que de nombreux travailleurs se sont isolés chez eux en raison de la « pingdémie ». La production économique n’a augmenté que de 0,1 % en juillet, a déclaré vendredi l’Office for National Statistics, soit la plus faible augmentation mensuelle depuis janvier, date à laquelle la Grande-Bretagne est entrée dans une nouvelle phase de confinement national.


Le pétrole a atteint 73 dollars le baril vendredi, soutenu par les signes croissants d’un resserrement de l’offre aux États-Unis à la suite de l’ouragan Ida et par les espoirs commerciaux entre les États-Unis et la Chine, qui ont favorisé les actifs plus risqués. Environ les trois quarts de la production pétrolière offshore du Golfe des États-Unis, soit environ 1,4 million de barils par jour, sont restés arrêtés depuis la fin août.


La Banque d’Angleterre augmentera ses coûts d’emprunt d’ici la fin de 2022, plus tôt que prévu, et il est possible qu’elle le fasse encore plus tôt, car une solide reprise économique consécutive à la COVID-19 et une inflation élevée lui permettraient d’agir, selon un sondage Reuters. Comme les banques centrales du monde entier, la BoE a réduit ses coûts d’emprunt au pic de la COVID-19 et a également relancé son programme d’assouplissement quantitatif. Mais comme le nombre de décès quotidiens dus à la COVID-19 a baissé grâce à une vaccination à grande échelle, une grande partie de la vie en Grande-Bretagne est revenue à la normale.


Le Canada a créé 90 200 emplois en août, soit un peu moins que prévu, tandis que le taux de chômage est tombé à 7,1 %, son point le plus bas depuis le début de la COVID-19, selon les données de Statistique Canada publiées vendredi. Les analystes interrogés par Reuters avaient prévu un gain de 100 000 emplois et une baisse du taux de chômage à 7,3 %. Avec le gain du mois d’août, l’emploi est maintenant inférieur de moins de 1 % aux niveaux d’avant la COVID-19. Les heures travaillées restent toutefois inférieures de 2,6 % aux niveaux de février 2020.


Les actions européennes ont légèrement augmenté vendredi, soutenues par les actions des secteurs de la technologie et du luxe, tandis que les investisseurs ont évalué les risques liés au renforcement des politiques monétaires après que la Banque Centrale Européenne a signalé un ralentissement de ses achats d’obligations de l’ère COVID-19. L’indice paneuropéen STOXX 600 a progressé de 0,2 %, mais est toujours en passe de terminer la semaine en baisse de 0,7 %, dans un contexte de craintes persistantes d’un ralentissement de la reprise économique mondiale.

 

Analyse Fondamentale

Facebook

Facebook Inc. a présenté ses lunettes intelligentes tant attendues en partenariat avec Ray-Ban, faisant ainsi son entrée sur le marché naissant des « wearables », en mettant l’accent sur la prise de photos plutôt que sur la réalité augmentée.

Apple

Le fabricant de l’iPhone a également l’intention d’augmenter de manière significative sa production de nouvelles émissions TV et de nouveaux films pour atteindre au moins une émission par semaine en 2022, soit plus du double du rythme de cette année, selon The Information, qui reprend les propos d’une autre personne bien informée sur le sujet.

Amazon

Amazon a lancé deux nouvelles gammes de téléviseurs intelligents conçus en interne. Au lieu de s’associer à des fabricants comme elle le fait depuis des années avec son rival Roku, elle prend plus de contrôle sur le produit. Le contrôle direct de la gamme de téléviseurs donne à Amazon la possibilité de décider de ses propres prix et de fournir une intégration plus étroite avec ses autres produits et services.
Articles similaires