Analyse

Comment Entamer la Semaine : Analyses et Prévisions — 15.02.2021

Analyse fondamentale et prévisions


Le COVID-19 ne cesse de perturber les économies, mais Bitcoin décolle.

 

Ce que vous devez savoir

L’économie de la zone euro connaît une récession en deux temps, avec des restrictions liées au confinement en raison de la résurgence des cas du coronavirus, selon une enquête de Reuters auprès des économistes, qui ont déclaré que les risques pesant sur leurs perspectives déjà faibles étaient davantage biaisés à la baisse. Les retards dans le déploiement des vaccins de l’Union européenne et les inquiétudes concernant les nouvelles variantes du coronavirus soutenant les restrictions actuelles, ont entravé l’activité économique et la croissance du chômage, ce qui constitue une menace sérieuse pour toute reprise attendue.


Le NASDAQ et le S&P 500 ont enregistré de modestes gains à la fin de la semaine dernière, les investisseurs misant sur une relance budgétaire plus importante, mais le président américain Joe Biden a déclaré que la Chine était prête à « manger notre déjeuner », un avertissement qui a tempéré l’enthousiasme pour un marché proche de sommets records. M. Biden a déclaré à un groupe de sénateurs américains réunis pour discuter de la nécessité de moderniser les infrastructures américaines que les États-Unis doivent relever le défi posé par la Chine.


Bitcoin a frôlé des sommets records vendredi, avec des gains de plus de 20 % au cours d’une semaine marquée par l’appui de grandes entreprises telles que Tesla d’Elon Musk, tandis que le dollar a compensé les pertes subies en raison de la faiblesse des données sur l’emploi aux États-Unis. La plus célèbre des crypto-monnaies au monde s’est échangée à 47 728 dollars, soit une baisse d’environ 0,5 %, juste au-dessus du record de 49 000 dollars atteint après que le groupe bancaire américain BNY Mellon ait déclaré avoir formé une unité pour aider les clients à détenir, transférer et émettre des actifs numériques.


L’économie japonaise va subir une récession beaucoup plus importante que prévu au cours du trimestre de janvier-mars, car l’état d’urgence prolongé pour contrôler le coronavirus a affecté les dépenses des entreprises et celles des ménages, selon un sondage Reuters. Selon une nette majorité d’analystes, le fait que Tokyo organise ou non les Jeux olympiques cette année n’aura que peu d’impact sur l’économie dans un sens ou dans l’autre, car la plupart des grands projets de construction ont déjà été réalisés et le nombre de spectateurs pourrait être limité.


Jeudi, l’Union européenne a reconnu que le nouveau gouvernement américain avait décidé de ne pas imposer de droits de douane additionnels sur les produits européens dans le cadre d’un différend déjà ancien sur les tarifs aériens, et a déclaré qu’elle était prête à travailler pour résoudre les conflits commerciaux. Le bureau du représentant américain au commerce a déclaré jeudi avoir convenu avec l’industrie américaine qu’il n’était pas nécessaire de réviser les droits de douane existants sur les biens européens pour le moment, s’abstenant d’apporter des changements qui auraient été envisageables lors d’une révision périodique.

 

Point de Vue Fondamental

Facebook & Google

Le gouvernement australien introduira la semaine prochaine une loi historique pour obliger Google et Facebook à payer les éditeurs et les diffuseurs de contenu, a déclaré vendredi un haut responsable du gouvernement. La législation, qui sera « inapplicable » selon Google, fera de l’Australie le premier pays à exiger de Facebook et Google de payer pour les contenus d’actualité.

Amazon

Amazon.com Inc. a poursuivi vendredi le procureur général de New York en justice pour empêcher l’État de prendre des mesures légales suite à la réponse initiale à COVID-19, y compris le licenciement du militant Christian Smalls. Le revendeur a fait l’objet d’un contrôle minutieux il y a 10 mois, lorsque des travailleurs ont protesté contre les conditions de travail dans un entrepôt de Staten Island et qu’il a licencié Smalls pour avoir enfreint une quarantaine rémunérée.

Microsoft

Car.Software, la branche informatique de Volkswagen, a annoncé une collaboration avec Microsoft pour construire une plateforme de conduite automatisée (ADP) basée sur le cloud en utilisant le logiciel Azure du géant technologique. Ce partenariat vise à aider le constructeur automobile à offrir des services de conduite automatisée plus rapides.
Articles similaires
Analyse

Actualités, Tendances & Analyses 18.09.2020

La dernière réunion de la Banque d’Angleterre sur la politique monétaire s’est terminée par la préservation du taux d’intérêt actuel, mais le régulateur intensifie les discussions...
Blog Officiel Olymp Trade