La baisse du taux de chômage pourrait ne pas être suffisante pour envisager un avenir prometteur aux États-Unis.